Accueil»Dernières Infos»Cameroun : Corruption : Les folies dépensières de Paul Biya

Cameroun : Corruption : Les folies dépensières de Paul Biya

4
Partages
Pinterest Google+

D’après une enquête réalisée par un consortium de journalistes d’investigation en collaboration avec l’ONG Transparency International, en 35 ans de pouvoir, Paul Biya a passé l’équivalent de 4 ans à l’extérieur pour des séjours privés et dépensé près de 100 milliards de F CFA. De l’argent supporté par le contribuable camerounais bien sûr. Curieux pour un homme qui dit combattre la corruption dans son pays.

1.645 jours passés à l’extérieur, soit 4 ans et demi, dans le cadre de voyages privés. Coût total : au moins 95 milliards de francs CFA. En bientôt 36 ans de pouvoir. C’est le résultat d’une enquête menée par Organised Crime and Corruption Reporting Project, un organisme constitué de journalistes d’investigation, en partenariat avec l’ONG allemande Transparency International. En langage simple, pour ses « courts-séjours privés en Europe », Paul Biya utilise l’argent du contribuable camerounais. Cela s’appelle aussi du détournement de deniers publics.

De cette enquête, on retient que lors de ses séjours privés, le président et sa cour qui comprend toujours une cinquantaine de personnes, dépensent quotidiennement au moins 20 millions de francs CFA, soit 30.500 euros. Le chef de l’Etat camerounais selon les investigateurs a séjourné 650 jours, soit l’équivalent de deux ans, en Suisse, 372 jours en France et 301 jours aux Etats-Unis.

Paul Biya

Paul Biya et sa délégation toujours pléthorique ne sont pas les seuls à couter chers à l’Etat. En 2016, des journalistes camerounais établis en Occident révélaient que Brenda Biya louait à 15 millions de F CFA le mois un duplex en Californie aux USA (soit 180 millions de F CFA l’an). La fille du président était inscrite en 2014 dans une école où la scolarité coûte 34,6 millions de F CFA. Tout récemment, c’est la Première Dame qui lançait « Chic Design », un vaste magasin d’ameublement en plein Bastos.

Paul Biya et sa famille sont assis sur une montagne de milliards de F CFA pendant que les fonctionnaires camerounais sont mal payés, des villes et villages passent des jours sans eau ni électricité, le pays n’a pas d’autoroutes, les rues de Yaoundé et de Douala grouillent de petits commerçants qui vivotent, les étudiants camerounais n’ont pas de bourses et ne sont pas sûrs de décrocher un emploi décent après leurs études.

Paul Biya n’a de cesse de parler de la lutte contre la corruption alors qu’il est le contre-exemple en matière de transparence financière et de bonne gouvernance. Plusieurs de ses anciens proches collaborateurs sont en prison pour des motifs ridicules et bidons de détournements de deniers publics alors qu’au vu et au su de tous, lui et sa famille gaspillent de l’argent du contribuable camerounais pour leurs plaisirs personnels. Inacceptable!

Michel Biem Tong

Commentaires

commentaires

Article précédent

Cameroun : Sebastien Ebala : « Je soutiens Sisiku Ayuk Tabe »

Article suivant

Cameroun : Crise anglophone : Le rapport accablant d’Amnesty international