Articles Taggés

communiqué

L’institution étatique en charge de promouvoir et de protéger les droits de l’homme invite le gouvernement à ouvrir une enquête en vue d’identifier et de sanctionner les auteurs.

Dans une déclaration rendue publique après la sortie officielle du rapport d’Amnesty International, Nouveaux-Droits de l’Homme-Cameroun invite l’Etat à traduire les auteurs des actes de torture recensés par Amnesty devant les tribunaux.

Dans un communiqué rendu public le 10 juillet dernier, la Conférence épiscopale nationale du Cameroun dit n’avoir pas encore réceptionné le corps de l’évêque de Bafia qui, d’après elle, portait des traces de violence.

L’Observatoire réagit suite aux menaces de mort reçues par la directrice exécutive du Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale fin mai dernier.

Les évêques du Cameroun excluent la thèse du suicide et exigent que la lumière soit faite sur l’assassinat de l’évêque de Bafia (à une centaine de kilomètres au nord de Yaoundé). L’intégralité du communiqué de la Conférence épiscopale nationale ci-dessous :

Le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale l’a fait savoir dans un communiqué rendu public il y a quelques jours.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le Réseau de Suivi Indépendant des Politiques Publiques et des Stratégies de Coopération fait également des propositions allant dans le sens de l’amélioration des infrastructures de communication et de la gestion des catastrophes. Ci-dessous, un extrait du communiqué de la plate-forme d’ONG Dynamique Citoyenne.

Voici l’intégralité du communiqué du Comité de libération des prisonniers politiques (CL2P) parvenu à notre rédaction suite à la condamnation de M.Jean Marie Atangana Mebara, ancien secrétaire général à la présidence du Cameroun.

Cette association basée à Paris en appelle à la Coalition des pays touchés par le phénomène Boko Haram pour venir à bout de cette secte islamiste. L’intégralité du communiqué.

L’Action Solidaire pour Marafa, un mouvement basé en Belgique dénonce les brimades subies par les avocats de l’ancien ministre de l’Administration territoire et prisonnier politique Marafa Hamidou Yaya lors d’une visite dans un hôpital de Yaoundé où était hospitalisé leur client. L’Asma, dans un communiqué rendu public ce mercredi 8 juillet, l’Asma réitère l”innocence de Marafa des faits pour lesquels il a été condamné à 25 ans de prison en septembre 2012. L’intégralité du communiqué.