Article Archivé

août 2018

Le voeu a été formulé ce 29 août 2018 à l’issue de la réunion mensuelle des presidents et rapporteurs des sous-commissions de l’institution étatique en charge de promouvoir les droits de l’homme au Cameroun. Ci-dessous, le communiqué final ayant sanctionné les travaux.

Reconnus par leur père Simon Noah, le grand-père du célèbre tennisman franco-camerounais décédé en avril 1984, ces enfants aujourd’hui quinquagénaires contestent au père de Yannick Noah (décédé l’année dernière) et à 5 de ses frères et sœurs la légitimité de jouir des biens laissés par Simon Noah parce que non reconnus par le défunt.

Le directeur général d’Elections Cameroon, l’organe en charge des élections au Cameroun, a annoncé aux diplomates en service à Yaoundé que les bureaux de vote seront aménagés hors des casernes militaires.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 23 août, le collectif des avocats nigérians de ces réfugiés s’oppose à leur extradition vers le Cameroun et souligne qu’ils ont été arrêtés juste pour avoir revendiqué le droit du peuple du Southern Cameroon à l’autodétermination.

Les hôpitaux et leurs personnels sont de plus en plus ciblés lors de la guerre d’indépendance en cours dans le SouthernCameroon. L’armée camerounaise est pointée du doigt par des sources locales. Les portes de la cellule de communication du ministère de la Défense fermées à www.hurinews.com.

Au cours d’un atelier organisé par l’association Pep Sans Frontières qui s’est tenu du 14 au 15 août 2018 à Douala, une trentaine de défenseurs des droits humains qui y prenaient part ont appelé l’Etat du Cameroun à respecter les lois du 19 décembre 1990 portant libertés d’association, de réunion et de manifestation publiques ainsi qu’à supprimer les dispositions qui accordent de larges pouvoirs aux autorités administratives. Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration rendue publique ce 16 août face à la presse dans un hôtel au quartier Akwa à Douala.

Dans un rapport que vient de commettre le centre d’analyse, il est également suggéré que les membres des comités de vigilance accusés de bavures et de crimes soient traduits devant les juridictions. Ci-dessous, un extrait du rapport d’International Crisis Groups sur les propositions au Gouvernement alors que les attentats-terroristes de la secte islamiste baissent en intensité.

Des sources proches du pouvoir de Yaoundé accusent les forces indépendantistes anglophones d’avoir assassiné Chief Esoh Stephen du fait de sa proximité avec le régime de Paul Biya. Mais d’après un journal proche des milieux indépendantistes, un proche collaborateur de Paul Biya et un de ses proches parents dans la préfectorale sont les commanditaires de cet assassinat.

D’après les spécialistes du droit pénal, les militaires interpellés suite à la diffusion sur les réseaux sociaux de la vidéo les montrant en train d’exécuter des femmes et leurs enfants à l’Extrême-Nord pourront être poursuivis pour meurtre et assassinat.

Il s’agit d’un appui du Forum des femmes autochtones accordé ce jeudi 9 août à Yaoundé, à l’occasion de la journée internationale des peuples autochtones.