Accueil»Dernières Infos»Cameroun : Crise dans le Southern Cameroon : Un déploiement des Casques Bleus de l’ONU en préparation ?

Cameroun : Crise dans le Southern Cameroon : Un déploiement des Casques Bleus de l’ONU en préparation ?

4
Partages
Pinterest Google+

Dans une résolution adoptée ce 24 mai, le Conseil de sécurité des Nations Unies invite les parties en conflit dans le monde à protéger les civils. Difficile de ne pas y voir une mise en garde à Paul Biya et son armée dans leur gestion de la crise dans le Southern Cameroon (actuelle région anglophone du pays).

Certes, le Cameroun n’est cité nulle part dans cette résolution. Mais il est aisé d’y voir une allusion faite à la crise en cours dans le Southern Cameroon ainsi qu’aux agissements de l’armée camerounaise et des rebelles indépendantistes anglophones dans cet autre Cameroun. Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté ce 24 mai 2018 la Résolution 2417 en sa 8267e séance. Cette résolution prescrit aux Etats en conflit de protéger les civils.

Tout en insistant sur le fait que c’est à l’Etat qu’incombe cette obligation de protection des civils, le Conseil de sécurité des Nations Unies recommande aux parties en conflit de se s’abstenir d’utiliser la famine comme méthode de guerre, de facile l’accès des victimes aux personnels humanitaires, de respecter le droit international humanitaire, etc. La résolution invite le secrétaire général des Nations Unies lui faire tous les 12 mois un exposé « sur l’application de la présente résolution dans le cadre de son compte rendu annuel sur la protection des civils ».

Des soldats des Nations Unies (crédit photo: RFI)

Cette résolution est certes de portée générale. Mais elle n’est pas sans rappeler les obligations de l’armée camerounaise présente actuelle sur le front de la guerre contre les indépendantistes anglophones dans le Southern Cameroon. Dans son communiqué publié quelques jours avant la fête nationale du 20 mai, l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, Peter Barlerin, a condamné des attaques ciblées des forces de défense dans la zone anglophone du pays.

Les indépendantistes commettent également des exactions sur des militaires et des civils qui ne suivent pas leur mot d’ordre. Cette sortie du Conseil de sécurité présage-t-elle d’un déploiement des Casques Bleus dans le Southern Cameroon au cas où la situation dégénère ? Just wait and see !

www.hurinews.com

Commentaires

commentaires

Article précédent

Cameroun : Elections de 2018 : L’AFEDEC veut mobiliser 150 femmes

Article suivant

Cameroun : Massacre de Menka : Les populations du village accusent le ministre Paul Atanga Nji