Accueil»Dernières Infos»Cameroun : Détention arbitraire : Libérés, les militants du MRC exigent dédommagement

Cameroun : Détention arbitraire : Libérés, les militants du MRC exigent dédommagement

0
Partages
Pinterest Google+

Bénéficiaire d’une décision de non-lieu rendue le 11 juillet dernier par un juge d’instruction du Tribunal militaire de Yaoundé, la soixantaine de militants du parti de Maurice Kamto exige à l’Etat plus de 60 milliards de FCFA en guise de dédommagement pour détention arbitraire.

Jean Claude Tsilla, préfet du Mfoundi

61 milliards de F CFA. C’est le montant exigé au préfet du Mfoundi (Yaoundé), Jean Claude Tsilla par 61 militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) parti de l’opposant Maurice Kamto (incarcéré) en guise de dédommagement pour détention arbitraire. Libérés le 12 juillet dernier, les militants ont bénéficié d’une décision de non-lieu rendue par le juge d’instruction près le Tribunal militaire de Yaoundé, Misse Djone.

En effet, le 25 avril dernier, les avocats des détenus ont introduit un recours gracieux préalable auprès du préfet du Mfoundi afin de contester son arrêté de garde-à-vue administrative signé le 30 janvier dernier. Soit 4 jours après l’arrestation d’une centaine de militants ayant pris part une marche pacifique encore appelée « marche blanche ».

Les 61 militants et sympathisants du MRC auront donc passé près de 6 mois de détention arbitraire à la prison centrale de Yaoundé. Reste à savoir si le préfet du Mfoundi va se bouger en indemnisant les plaignants.

www.hurinews.com

 

Commentaires

commentaires

Article précédent

Cameroun : Justice : Paul Biya et Laurent Esso veulent condamner le détenu politique Olanguena Awono pour une 3e fois

Article suivant

Mutinerie à Kondengui : Le message des prisonniers d’opinion anglophones au pouvoir de Yaoundé