Accueil»Dernières Infos»Cameroun : Droit de vote : La présidentielle aura lieu hors des casernes militaires

Cameroun : Droit de vote : La présidentielle aura lieu hors des casernes militaires

3
Partages
Pinterest Google+

Le directeur général d’Elections Cameroon, l’organe en charge des élections au Cameroun, a annoncé aux diplomates en service à Yaoundé que les bureaux de vote seront aménagés hors des casernes militaires.   

Les bureaux de vote initialement prévus dans les casernes militaires seront finalement restructurés. L’annonce a été faite ce lundi 27 août par le directeur général adjoint d’Elecam, Abdoulkarimou. C’était au cours d’une rencontre qui a eu lieu au siège de l’institution avec les chefs de missions diplomatiques.

Dans l’optique de garantir « transparence » et « crédibilité » lors de l’élection présidentielle du 07 octobre prochain, Elecam a pris des mesures durant ses dernières assises. D’après Abdoulkarimou, « les bureaux de vote seront déplacés hors des enceintes des casernes militaires et hors des clôtures pour ceux qui sont dans les chefferies traditionnelles ». Dans son propos, il a rappelé que ces bureaux ont une base légale.Les zones d’insécurité ne pourront cependant pas être touchées. Les forces de sécurité ne vont pas être déplacées dans tous les secteurs.

En rappel, il y a quelques semaines, le Dga d’Elecam affirmait que les casernes sont des bureaux de vote à part entière et qu’aucun changement n’est possible avant les prochaines élections. « Dans ces casernes militaires, il y a des militaires qui sont les citoyens mais il y a leurs familles. Les militaires doivent voter là où ils résident avec leurs familles. C’est un lieu public et ouvert au public », avait-il affirmé lors d’un échange avec la presse.

Les électeurs s’interrogent désormais sur la situation sociopolitique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Le conseil électoral a également promis que des mesures seront prises pour garantir un vote sécuritaire dans ces régions.

source : journalducameroun

Commentaires

commentaires

Article précédent

Nigéria : Détention arbitraire : Près d’une dizaine de réfugiés du Southern Cameroon arrêtés

Article suivant

Cameroun : Droit civil : 4 enfants de la famille de Yannick Noah privés d’héritage depuis 34 ans