Accueil»Dernières Infos»Cameroun : Livre : Un défenseur des droits humains déshabille Paul Biya

Cameroun : Livre : Un défenseur des droits humains déshabille Paul Biya

2
Partages
Pinterest Google+

Le journaliste et défenseur des droits de l’homme, Joseph Essama vient de publier un essai de sociologie politique dans lequel il s’insurge contre le système de gouvernance qu’incarne l’homme de 85 ans. 

L’auteur a bien choisi le moment: la campagne électorale. Sa cible, Paul Biya, 85 ans et candidat à sa propre succession pour la 7e fois consécutive. Dans les 156 pages que compte cet essai intitulé Pourquoi je dis non à Paul Biya, le jeune de journaliste met à nu le régime qui coule, politiquement, économiquement et socialement le Cameroun. On peut y lire des révélations telles qu’un détournement de 400millards, reproché à Paul Biya, par LEs putschistes de 1984. Ou encore certaines pratiques sataniques auxquelles se serait livré l’homme du 06 novembre.

Dans La publication  préfacée par le professeur Nkou Mvondo, l’auteur n’est pas aller de main mortes pour dénoncer , sectes, violations des droits humains, équilibre régional, opération épervier , pillage des ressources du sol , affairisme, favoritisme, népotisme etc…

Dans un style satirique, Joseph Essama n’a pas manqué de montrer, preuves à l’appui,  certaines relations incestueuses que le Régime en place entretient avec La puissance coloniale. Sans viser uniquement le president de la république. L’activiste bloggeur n’a pas loupé plusieurs de ces collaborateurs, responsables de la décrépitude du pays de Oum Nyobe.

Pour l’auteur, Paul Biya , doit partir, sans délai. Car, il “continue de jouir inutilement du pouvoir”, “l’objectif de Paul Biya NDLR a été atteint depuis, celui de voir son nom chanté partout, meme dans les églises comme celui de Dieu”

Dans les colonnes de cet essai, l’auteur a Aussi donné la parole à quelques personnalités comme Paul Eric Kingue, Milla Assoute, Bergeline Doumou, qui á leur tour ont dressé un bilan de 36 ans d’échec du renouveau. Paru aux éditions Nda Bot, le livre postfacé par Barrister Agbor Balla, est disponible à Yaoundé et á Douala.

www.hurinews.com

Commentaires

commentaires

Article précédent

Cameroun : Droit de l’enfant : Un maire accusé de viol sur une fille de 14 ans

Article suivant

Crise anglophone au Cameroun: Bihnwi Che et cie menacés d’extradition