Accueil»Dernières Infos»Cameroun : Massacre de Ngarhbu : Voici quelques noms des 36 victimes documentées par le REDHAC

Cameroun : Massacre de Ngarhbu : Voici quelques noms des 36 victimes documentées par le REDHAC

0
Partages
Pinterest Google+

Au cours d’un point de presse à Douala le 18 février dernier, la directrice exécutive du Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique Centrale (REDHAC) a fait état d’au moins 36 personnes tuées le 14 février dernier à Ngarhbu, au nord-ouest anglophone du Cameroun. L’ONG dénonce également le manque de compassion du gouvernement dans sa communication autour de ce massacre.

Maximilienne Ngo Mbe, directrice du REDHAC

Au moins 36 personnes froidement assassinées par les forces de défense et de sécurité à Ngarbuh, dans le Donga Mantung, au nord-ouest anglophone du Cameroun. Tel est le chiffre avancé le 18 février dernier au cours d’une conférence de presse du Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale (REDHAC), à Douala. D’après la directrice exécutive du REDHAC, Maximilienne Ngo Mbe, le Réseau continue la documentation des victimes mais dispose déjà des noms de 12 personnes (voir quelques noms ci-dessous).

Le REDHAC regrette par ailleurs que dans les communiqués sur le tard (d’après le Réseau) tant du chargé de la communication du ministère de la Défense, Serge Cyrille Atonfack et du ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, rendus publics le 17 février dernier, aucun message de condoléances n’a été envoyé aux familles des victimes.

hurinews.com

Noms des victimes du massacre de Ngarhbu déjà répertoriés par le REDHAC

-Papa Awudu

-Sikah

-Alidou Bah

-Kinuyui

-Mami Suley

-Ngong Hassana (femme enceinte)

-Papa Abdul Sunjo

-Justin

9 membres de la famille Manjo Seka dont un bébé de 8 mois

Commentaires

commentaires

Article précédent

Cameroun : Massacre de Ngarh-Bu : L’armée et une milice pro-gouvernementale suspectes

Article suivant

Cameroun : Selon Human Right Watch : L’armée a bel et bien massacré à Ngarbuh