Accueil»Dernières Infos»Cameroun : Minepatgate 2 : Pierre Nyemeck, l’agneau du sacrifice

Cameroun : Minepatgate 2 : Pierre Nyemeck, l’agneau du sacrifice

2
Partages
Pinterest Google+

Pour avoir dénoncé à la police le paiement d’un marché non exécuté de près de 400 millions de F CFA, le syndicaliste a été jeté en prison pour « détournements de fonds publics ». Pourtant, le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Louis Paul Motaze, après avoir ordonné le paiement de ce marché fictif reste libre de ses mouvements.

Il croyait faire œuvre utile. Sans le savoir, il s’attaquait à une fourmilière mafieuse. Pierre Nyemeck est détenu à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui depuis avril 2016 pour « détournement » de 380 millions de F CFA au ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat). Les rôles ont été inversés : le dénonciateur est devenu l’accusé.

Pierre Nyemeck est connu au Cameroun comme un syndicaliste dans le domaine des transports. Président de la Confédération générale des syndicats des transports, il n’en était pas moins un habitué des couloirs du Minepat, à en croire certaines sources. C’est fort de cela qu’il est sollicité par un des 3 prestataires de service bénéficiaires du marché de construction de 3 délégations départementales du Minepat dans le Bui, le Koupé Manengouba et le Mungo.

Chapitre 94

Il est question pour le syndicaliste de jouer de ses relations au Minepat pour faire aboutir le paiement du marché contre une commission de 25 millions de F CFA. Une commission qu’il attendra en vain. Après investigations, Pierre Nyemeck se rend compte que non seulement le marché a été payé mais qu’il est en plus un faux.

Pierre Nyemeck, syndicaliste

Abusé, le syndicaliste décide de saisir la police pour dénoncer ce cas de détournements de fonds publics. Mais la dénonciation faite auprès de la Délégation générale à la sûreté nationale sera retournée contre lui. Il sera interpellé par les forces de l’ordre, inculpé puis placé sous mandat de détention provisoire.

Pierre Nyemeck n’est ni fonctionnaire au Minepat, ni prestataire de services. Son nom ne figure nulle part dans la liasse de paiement de ce marché frauduleux. Son crime en réalité est d’avoir voulu lever un coin de voile sur la gestion du chapitre 94 du budget du Minepat à partir duquel s’opèrent de vastes détournements impliquant des barons du régime de Paul Biya. La pègre a décidé de sacrifier un agneau pour sa survie.

hurinews.com

A lire le 22 janvier 2018 : Minepatgate 3 : Comment la juge Bahounoui protège Louis Paul Motaze

Commentaires

commentaires

Article précédent

Cameroun : Selon le CL2P : La détention d’Achille Zogo Andela est politique

Article suivant

Cameroun : Pour son comité de soutien : Amadou Vamoulké est un homme intègre

1 Commenatire

  1. […] janvier 2018 Louis MBANGA autocollantes/Dernières […]