Accueil»Dernières Infos»Cameroun : Présidentielle 2018 : Des bulletins de vote en braille pour les aveugles

Cameroun : Présidentielle 2018 : Des bulletins de vote en braille pour les aveugles

4
Partages
Pinterest Google+

L’annonce a été faite ce vendredi 5 octobre par le président du Cercles des jeunes aveugles réhabilités du Cameroun, Coco Bertin. C’était au cours d’un atelier de sensibilisation des forces de maintien de l’ordre sur la protection des personnes handicapées lors du processus électoral.

Un papier format A4 avec les noms des candidats en braille. Voilà à quoi ressemblera le bulletin de vote dédié aux aveugles et malvoyants. D’après Coco Bertin, président du Cercle des jeunes aveugles réhabilités du Cameroun, ces bulletins de vote seront présents dans les 25 000 bureaux de vote lors de l’élection présidentielle ce 7 octobre. L’annonce a été faite ce vendredi 5 octobre 2018 à Yaoundé au cours d’un atelier de sensibilisation des forces de maintien de l’ordre sur la protection des personnes handicapées lors du processus électoral. Une initiative du Réseau camerounais des organisations des droits de l’homme, de l’ONG anglaise Sightsavers et de la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés.

 A cet atelier, prenaient part les représentants des commissaires de sécurité publiques de certains commissariats de la ville de Yaoundé, des commandants des brigades de gendarmerie de la capitales politiques et des commissaires spéciaux (en charge du renseignement) de Yaoundé 4e et de Mbalmayo (30 km de Yaoundé). Il était question pour ses hommes en tenue de prendre en compte la spécificité des personnes handicapées dans le dispositif mis en place pour assurer la sécurité avant, pendant et après les élections.

Les représentants des forces de maintien de l’ordre ont rassuré les personnes handicapées que tous les moyens ont été mis en jeu pour que le scrutin se passe dans le calme et que les personnes handicapées, qu’elles soient électrices, observatrices ou membres de bureaux de vote, auront la priorité dans le dispositif de sécurisation du vote.

Commentaires

commentaires

Article précédent

Cameroun : Cyrille Bechon : « Une élection en zone anglophone n’est pas possible »

Article suivant

Cameroun : Présidentielle 2018 : Des organisations de la société civile appellent à la non-violence