Accueil»Dernières Infos»Cameroun : Récompense : Un défenseur des personnes défavorisées bientôt primé par l’UNESCO

Cameroun : Récompense : Un défenseur des personnes défavorisées bientôt primé par l’UNESCO

0
Partages
Pinterest Google+

Emmanuel Mbombock Mbock Matip, président de la Ligue nationale de défense des personnes défavorisées recevra le 4 mai prochain à Yaoundé un diplôme en communication sociale des mains d’une association d’animateurs radio et télé en partenariat avec l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO), bureau du Cameroun.

Des auditeurs de « Démocratie », programme diffusé sur Voice Radio (une chaîne de radio privée basée à Yaoundé) disent ne jurer que par cette voix tonitruante et impétueuse qui, de lundi à vendredi entre 10 h et 12H 30, interpelle les autorités camerounaises. Dans le cadre de cette émission, Emmanuel Mbombock Mbock Matip, dans un style bien à lui, dénonce à cor et à cri la corruption, les crimes rituels, le vol des nourrissons dans les hôpitaux, l’injustice judiciaire, les détournements de deniers publics, etc.

Peu importe le niveau de langue française, pourvu que le message passe : « je suis un docteur en ‘souffrologie’, je suis diplômé de l’école de la souffrance », assène le président de la Ligue nationale de défense des droits des personnes défavorisées à ceux qui raillent son niveau d’études sommaires. Mais les « sans-voix » semblent l’avoir adopté ainsi.

Mbombock Mbock Matip

C’est fort de ce combat pour la cause des personnes victimes de l’injustice et de l’arbitraire ainsi que de l’intérêt de plus en plus croissant de certains yaoundéens pour ses sorties médiatiques que le Cercle des Animateurs Radio et Télé du Cameroun (CARTEL) en partenariat avec la branche camerounaise de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) lui délivrera le 4 mai prochain à Yaoundé un diplôme en communication sociale.

Comme tous les défenseurs des droits humains au Cameroun, son combat est loin d’être un long fleuve tranquille. Directeur de Publication du journal Climat Social, ce tabloïd est interdit de parution par le Conseil national de la Communication depuis près de 4 ans. Emmanuel Mbombock Mbock subit régulièrement des menaces, des intimidations et des arrestations par la police et les services de renseignement du fait de ses dénonciations et de ses sit-in.

hurinews.com  

Commentaires

commentaires

Article précédent

Cameroun : Alain Massé : « Amadou Vamoulké est innocent »

Article suivant

Détention arbitraire de Patrick Sapack et David Eboutou : Lettre ouverte à Paul Biya et à Denis Sassou Nguesso