Articles dans la catégorie

Dernières Infos

Le cri de cœur de l’ONG camerounaise intervient quelques jours après la vidéo qui a fait le tour du monde et qui montre deux femmes et leurs enfants abattus par 3 militaires camerounais dans l’Extrême-Nord. Ci-dessous, le communiqué de Nouveaux-Droits de l’Homme-Cameroun parvenu à notre rédaction.

Le week-end dernier, le président de l’Assemblée nationale Cavaye Yéguié Djibril et non moins député du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), parti au pouvoir, a fait brûler les T-shirt et les pancartes du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, le parti du juriste et avocat international Maurice Kamto à Maroua, dans l’Extrême-Nord du Cameroun. Un acte qualifié d’ « inacceptable » par le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale qui crie à la violation du droit de manifestation et de la liberté d’association. Ci-dessous, l’intégralité du communiqué parvenu à notre rédaction.

Parmi les victimes enregistrées au courant de la semaine écoulée, une famille d’une dizaine de personnes dont des enfants d’un et 8 ans, des étudiants et un pasteur d’une église protestante qui serait d’origine ghanéenne.

C’est le bilan établi par des sources proches des milieux indépendantistes anglophones. Cette destruction des cases villageoises a entraîné la fuite de près de 60 000 personnes appartenant à près de 8000 familles.

Présidée par le ministre de la Jeunesse, la  cérémonie de lancement de ce sésame a eu lieu ce mercredi 11 juillet 2018 à Yaoundé. Cette carte permettra aux jeunes de 15 à 35 ans à avoir un accès à moindre coût à certains services sociaux ainsi qu’aux financements de leurs …

Le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale tout comme le Cercle Belgo-africain pour la Promotion Humaine condamnent l’exécution sommaire de deux femmes et deux enfants, membres présumés de Boko Haram, par des militaires camerounais et en appellent à une enquête. Le gouvernement promet d’y voir plus clair mais parle d’une vidéo montée.

La thèse de doctorat en biochimie a été soutenue par Dr Taffou ce mardi 11 juillet 2018 à l’université de Yaoundé I avec à la clé une mention très honorable. Grâce aux résultats, l’on sait désormais que certains condiments ajoutés dans nos sauces nous évitent des maladies telles que le cancer et les accidents vasculo-cérébraux.

Des Camerounais vivant au Canada viennent de mettre sur pied « Les Vendredis de la paix au Cameroun », une plate-forme de propositions et d’actions pour la paix au Cameroun, laquelle est secouée en ce moment par la guerre d’indépendance au Southern Cameroon. Ci-dessus, l’intégralité de la déclaration parvenue à notre rédaction en français et en anglais.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale (Redhac) se dit satisfaite de la décision prise récemment par le gouvernement équato-guinéen d’accorder une amnistie aux détenus politiques et appelle les autorités de Guinée Equatoriale à libérer l’espace politique. Ci-dessous, l’intégralité du communiqué :

Le 20 mai 2010, à l’occasion de la célébration du cinquantenaire des indépendances, des émissaires de l’ONU sont venus présenter au président de la République Paul Biya deux cartes des Cameroun francophone et anglophone. Preuve s’il en était encore besoin que l’ONU reconnaît toujours l’existence du Southern Cameroon tout au moins en tant que territoire. De quoi battre en brèche l’argument du « Cameroun est un et indivisible » qu’agite sans cesse le régime de Paul Biya et ses multiples soutiens dans le cadre du conflit d’indépendance au Southern Cameroon.