Accueil»Dernières Infos»Centrafrique : Sécurité : Les Nations Unies renouvèlent le mandat de la MINUSCA

Centrafrique : Sécurité : Les Nations Unies renouvèlent le mandat de la MINUSCA

0
Partages
Pinterest Google+

Le mandat de la Mission des Nations Unies pour la Sécurité en Centrafrique a été renouvelé le 14 novembre dernier. Selon Human Right Watch, la force de maintien de la paix de l’ONU aura pour mission de protéger les civils et de garantir la justice dans un contexte de regain de tension malgré les accords de paix signés en février dernier entre le gouvernement et les groupes armés. Ci-dessous, le communiqué de l’ONG :  

(Nairobi) – La force de maintien de la paix en République centrafricaine, dont le mandat a été renouvelé par le Conseil de sécurité des Nations Unies le 14 novembre 2019, devrait renforcer la protection des civils ainsi que son rôle pour garantir la justice. La mission de maintien de la paix, connue sous le nom de MINUSCA, devrait travailler avec la cour spéciale du pays pour les crimes graves commis par les groupes armés afin de déterminer comment remplir au mieux son mandat pour soutenir le tribunal.

Human Rights Watch continue à recevoir des rapports d’attaques contre des civils depuis la signature d’un accord de paix en février, y compris dans les provinces d’Ouham-Pendé, de Kemo, d’Ouaka et de Vakaga. L’accord de paix, signé avec 14 groupes armés qui contrôlent de vastes territoires dans le pays, a conduit à l’intégration de certains combattants des groupes dans la nouvelle armée et à la nomination de leurs leaders à des fonctions gouvernementales. Toutefois, les violences se sont poursuivies à l’extérieur de Bangui, la capitale. Même si certains leaders de groupes armés ont depuis quitté leurs fonctions au sein du gouvernement, l’accord bénéficie toujours du soutien international.

« Alors que la MINUSCA s’engage pour une autre année dans le pays, elle devrait accorder la priorité absolue à la prévention des meurtres de civils et au soutien à la justice », a expliqué Lewis Mudge, directeur pour l’Afrique centrale à Human Rights Watch. « Le Conseil de sécurité de l’ONU et la MINUSCA devraient indiquer clairement aux groupes armés que la mission fera tout ce qui est en son pouvoir pour s’assurer que les responsables des crimes graves seront traduits en justice. ». La suite ci-dessous :

https://www.hrw.org/fr/news/2019/11/19/rca-lonu-renouvelle-le-mandat-de-la-minusca-alors-que-les-attaques-se-poursuivent

Commentaires

commentaires

Article précédent

Cameroun : Liberté de presse : Pen America demande la libération du journaliste Paul Chouta

Article suivant

Cameroun : SOS Santé : Le prisonnier politique Amadou Vamoulké au bord de la paralysie de ses jambes