Accueil»Dernières Infos»Conflit en zone anglophone : Des soldats camerounais accusés d’avoir tué 6 fermiers à Babanki

Conflit en zone anglophone : Des soldats camerounais accusés d’avoir tué 6 fermiers à Babanki

3
Partages
Pinterest Google+

D’après une source locale, ces cultivateurs ont été sortis de leur champ par des militaires puis exécutés sommairement aux premières heures de la matinée.

www.hurinews.com a appris de notre consœur Mimi Mefo, de Mimi Mefo Info (MMI), que 6 fermiers ont été exécutés  au petit matin du 14 juin 2019  par des soldats camerounais à Babanki, village situé au nord-ouest du Cameroun anglophone. D’après le témoignage d’un villageois recueilli par MMI, les 6 fermiers ont été sortis de leur champ à Kuh’shui pour certains et d’un marché pour d’autres, à 1 heure du matin. Puis, ils ont été, selon cet habitant du village Babanki, conduits non loin de là pour être exécutés.

Il a été difficile pour la rédaction d’entrer en contact avec la cellule de communication du ministère de la Défense pour avoir sa réaction à ce propos. En début du mois de mai, le Premier Ministre Dion Ngute a déclaré que Paul Biya était ouvert au dialogue pour une solution au conflit dans l’ex-British Southern Cameroon. Malheureusement, l’on constate que les massacres des civils se poursuivent au quotidien. De sources locales, une infirmière enceinte et 3 enfants ont été tués le 12 juin dernier au cours d’un raid de l’armée camerounaise à Eyumojock, au sud-ouest anglophone du Cameroun.

www.hurinews.com

 

Commentaires

commentaires

Article précédent

Cameroun : Dictature : Au tribunal militaire pour avoir demandé le départ de Paul Biya

Article suivant

Cameroun : Justice : Pourquoi le Tribunal militaire doit se dessaisir de l’affaire Maurice Kamto et Cie