Accueil»Dernières Infos»Guerre d’indépendance au Southern Cameroon : 9 élèves kidnappés par des inconnus

Guerre d’indépendance au Southern Cameroon : 9 élèves kidnappés par des inconnus

1
Partages
Pinterest Google+

Des témoins oculaires dans la localité de Bafut attribuent cet enlèvement aux combattants « ambazoniens ». Mais dans les milieux indépendantistes anglophones, l’on pointe du doigt des soldats déguisés en combattants dans le but de saboter la lutte pour l’indépendance du Southern Cameroon.

Qui a kidnappé les 9 élèves du Presbyterian Girl Secondary School de Bafut, dans la zone nord du Southern Cameroon, en ce lundi 3 septembre 2018 de rentrée scolaire ? De sources locales, il s’agit de combattants indépendantistes anglophones. On parle également de deux enseignants tués dans deux autres localités voisines. Au cours d’un conclave tenu le 18 août dernier à Washington DC aux USA, les leaders indépendantistes anglophones avaient décidé de reporter la rentrée scolaire à septembre 2019 compte tenu des combats qui se poursuivent entre les forces indépendantistes et l’armée camerounaise.

Selon le porte –parole des leaders indépendantistes, Chris Anu, ces jeunes élèves ont été kidnappés par des soldats déguisés en combattants indépendantistes plus connus sous le nom de « Amba Boys » : « le gouvernement intérimaire a reçu un renseignement selon lequel des militaires camerounais ont le 30 août dernier à Bamenda été instruits de kidnapper des élèves du Presbyterian Girl Secondary School de Bafut et imputer le fait aux forces de restauration », lit-on dans le communiqué rendu public par les leaders indépendantistes.

Faux combattants

Difficile de contacter le porte-parole de l’armée, Didier Badjeck pour avoir sa version des faits. Les portes de ce dernier ont été interdites d’accès à la rédaction de www.hurinews.com. Il y a quelques semaines, votre journal a reçu un message anonyme (voir plus bas) faisant état de ce que le pouvoir planifiait d’armer de faux combattants indépendantistes qui devaient massacrer des élèves dans les écoles et le tort allait être attribué aux véritables forces indépendantistes. Le régime de Paul Biya envisageait ainsi diaboliser le mouvement auprès de la communauté internationale dont les Etats-Unis et casser la lutte pour l’indépendance du Southern Cameroon.

Alors que les combats se poursuivre au front, des voix des populations commencent à s’élever pour dénoncer l’’apparition de groupes de combattants qui agressent les populations, extorquent de l’argent, kidnappent, torturent et tuent. Mais dans les milieux indépendantistes anglophones, l’on soutient qu’il s’agit de méthodes qui ne sont pas propres aux forces indépendantistes. Votre journal a d’ailleurs reçu plusieurs vidéos de faux « Amba Boys » arrêtés par de vrais pour vol, viol et autres larcins.  Les populations accusent des élites et certains élus locaux d’avoir créé ces faux combattants pour saboter la lutte pour l’indépendance du Southern Cameroon.

www.hurinews.com

……………………………………………………………………………..

Fellow Ambazonians, I want to share this information with you, if you get this message, sent it to ur love ones on GZ. This is coming from a reliable friend who is a lieutenant in LRP (La République du Cameroun côté francophone, ndlr) military. He told me that there are ways in which LRP gov’t want to carry out genocide in our land. They want to use school massacre and push the blames to to Amba figters so that outside world will take them to be terrorists. He said there are two ways in which the gov’t are planning to carry out the massacre in Ambazonia. Firstly, their armies will move into a school premises and open fire on the children killing as many as they can and will tell the world that it was due to exchange of fire between them and the Amba fighters that caused the massacre. With this, our parents will loose confidence and push the blames onto Amba fighters. The second plan is that, there are going to hire thugs, pay them very fabulous sum of money, arm them with Amba dressing code and Dane guns just like that the Amba are using. They will sent these thugs to a choosing school and on that day LRP armies will pretend as if there are on a patrole. These thugs will will attack the school spraying bullets and killing as many children they can, by then, the LRP armies will immediately surround the school and will capture the thugs in the name of Amba fighters, take them to Yaounde, show them all over the media especially CRTV, interviewing them pretending as if there are torturing them and they will say there are being sent by those in the diaspora that re meeting they had in Washingtong DC one of the terms was that there are going re set examples to those children and parents who never want to respect No school in Ambazonia till restoration. By this, will be tanishing the image or our restoration on two ways, firstly, our parents will never want to see or hear about Amba figters, therefore will turn away from our restoration and give back their support to LRP. Secondly, America who is the love of Human rights will turn his back on us saying we are terrorists to the extend that we are killing our own children. The world will never listen to our cry any more, therefore, giving LRP upper hand on Ambazonia. From they, they will kill the struggle if not for ever, it will be after some generations. MY COMMENT…. France is behind this planned genocide to be carried on in our school premises, Our God is a big God, all the plans against our restoration will never succeed, God will continue to unveil them, any thing they plan we must know. Long live Amba Landas, short live the struggle.. Parents, students be vigilant. God protect us all. Aluta continua

 

 

Commentaires

commentaires

Article précédent

Cameroun : Injustice : Une entreprise de BTP accuse le ministre de l’Habitat de l’avoir écarté d’une commande publique

Article suivant

Guerre d’indépendance au Southern Cameroon : Près de 15 civils non armés tués, 2 autres grièvement blessés