En cas de violations de vos droits, contactez la rédaction au (00237) 651 14 42 28 ou au (00237)694 17 20 52 ou alors écrire à l’adresse tongbiem@gmail.com

SIMPLE PERSONAL BLOG

Ci-dessous, la Déclaration de la Société Civile gabonaise suite aux élections législatives et locales couplées du 06 octobre 2018.

Accusés de massacres et de complicité de massacres dans le Cameroun anglophone, 94 d’entre eux dont Paul Biya lui-même ont déjà été cités à comparaître pour une action civile devant la justice américaine. Les personnes poursuivies sont appelées à dédommager les victimes à la fin du procès.

Nul ne peut dire qui a tué ce beau monde. Mais des témoins accusent des soldats camerounais de l’avoir fait. Les massacres se poursuivent au Southern Cameroon et la communauté internationale demeure silencieuse.

Dans une déclaration, le département d’Etat américain appelle au calme et à éviter toute conclusion avant la fin du processus électoral. Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration

A l’occasion de la journée internationale de la fille qui se célèbre ce jeudi 11 octobre, la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) invite les gouvernements africains à mettre fin à toute discrimination en matière d’éducation à l’encontre des filles enceintes et des mères adolescentes. Ci-dessous, le message de la FIDH.

Ci-dessous, le communiqué de l’ONG en charge de lutter contre la corruption qui déclare que ceux qui, devant la presse nationale et internationale se sont présentés comme des observateurs de l’élection présidentielle du 7 octobre dernier ne le sont pas.
Partagez

Sample Home 3