Articles Taggés

Augustin Nkoma

Augustin Nkoma séjourne depuis jeudi 28 juillet dernier à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé sur la base d’une plainte rédigée par la gouvernante de Mme Baroux, belle-mère du fils du président camerounais Paul Biya. Ce responsable d’une association en charge des questions de développement est accusé d’avoir utilisé le nom de la belle-mère de Franck Biya pour escroquer des autorités camerounaises. M. Nkoma s’en défend et argue de ce qu’il souhaitait mettre certaines autorités camerounaises en contact avec des hommes d’affaires indiens et Mme Baroux s’y est intéressée.

Augustin Nkoma, qui témoignait au micro de votre site d’information il y a quelques semaines des violences qu’il a subies au palais présidentiel sur ordre de l’actuel directeur du Cabinet civil de la présidence de la République camerounaise, Martin Belinga Eboutou, a tenu à tirer un coup de chapeau à hurinews.com. Dans une tribune libre, il revient sur la reconnaissance par la France des massacres subies par les leaders de l’Upc lors des mouvements de revendications de l’indépendance au Cameroun. Il replonge également le lecteur dans certains moments forts de l’histoire du Cameroun pré-indépendance.

Son apparence rappelle un homme qui a tout perdu. Le rêve de ce jeune camerounais, celui de marquer à sa manière le cinquantenaire de l’indépendance et de la Réunification du Cameroun en début des années 2010, s’est transformé en cauchemar au contact de certains hauts responsables de la présidence de la République : non seulement, d’après lui, son projet d’ouvrage sur l’histoire du Cameroun a été détourné, mais aussi, il dit avoir été violenté par la garde rapprochée du chef de l’Etat camerounais. Par ailleurs, son foyer a également volé en éclats, selon ses dires. La rédaction de hurinews.com, a ouvert ses espaces à Augustin Nkoma, leader d’association de jeune et écrivain, afin qu’il puisse conter sa mésaventure.