Articles Taggés

Boko Haram

L’organisation internationale vient de commettre un rapport sur les tendances relatives à l’abolition de la peine de mort dans le monde. L’Afrique sub-saharienne a fait des progrès en terme d’abolition de la peine de mort selon Amesty International.

L’ONG américaine engage dès le 26 août prochain à Garoua (nord) une campagne pour la paix à travers la promotion d’un single du groupe musical De’ende dans son titre Gondal (paix en fufuldé).

Au cours des échanges organisés par l’ONG internationale et des organisations de la société civile camerounaise, il sera question de discuter de la protection des droits humains dans le cadre de la lutte contre Boko Haram ainsi que de lancer un plaidoyer en faveur de la libération des jeunes condamnés à 10 ans de prison ferme pour un SMS de plaisanterie sur Boko Haram.

Comme celui d’Amnesty International, le rapport du département d’Etat américain sur l’état des droits de l’homme estime que les forces de défense et les services de renseignements ont violé les droits humains dans le cadre de la lutte contre Boko Haram.

Ces témoignages faisant état entre autres de tortures, de meurtres, de disparitions forcées ont été recueillis par l’ONG Amnesty International.

L’attentat a eu lieu ce dimanche 21 août 2016 au marché de cette localité situé à l’Extrême-Nord du Cameroun. Bilan : 5 morts dont un kamikaze.

Au cours d’une conférence de presse ce mercredi 20 juillet 2016, le ministre de la Communication a donné la réponse du gouvernement au dernier rapport d’Amnesty International sur les violations des droits de l’homme dans la lutte contre le terrorisme à l’Extrême-Nord du pays.

La présentation jeudi 14 juillet dernier à Yaoundé d’un rapport de l’ONG internationale sur la situation des droits de l’homme dans la lutte contre Boko Haram à l’Extrême-Nord suscite une levée de boucliers au sein de l’opinion camerounaise. Ici et là, l’on entend crier aux manœuvres de déstabilisation visant à saper le morale des troupes au front. Pourtant Amnesty International, qui n’est pas la seule organisation à accuser l’armée camerounaise de nombreuses violations des droits humains dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, est clair dans la philosophie qui sous-tend ce rapport : lutte contre Boko Haram d’accord, mais respect des droits humains aussi.

En guise de clôture de la 2e conférence mondiale sur le leadership féminin et la participation politique des femmes, une marche contre le terrorisme a été organisée par le Haut commissariat du Nigéria au Cameroun.

Une campagne nationale d’éducation civique a été lancée ce mardi 29 septembre par le Premier Ministre, Philémon Yang. Il est question dans cette initiative d’inculquer à la jeunesse le sens du patriotisme.