Articles Taggés

Commission nationale des droits de l’homme et des libertés

Dans une déclaration parvenue à la rédaction de votre journal, l’instance pro-gouvernementale de protection et de promotion des droits de l’homme se félicite du climat de paix qui a prévalu lors des élections ainsi que de l’instauration des bulletins de vote pour déficients visuels.

L’instance gouvernementale de promotion et de protection des droits de l’homme s’est également félicitée de la réouverture des écoles dans l’Extrême-Nord malgré la persistance des attaques de la secte islamiste Boko Haram. C’était dans un communiqué rendu public le 26 septembre dernier à l’issue de la réunion mensuelle des présidents et rapporteurs des sous-commissions de la Commission.

A l’occasion de la fête internationale du travail qui s’est célébré le 1er mai dernier, la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés a organisé une série d’activités avec des entreprises couronnée par un atelier organisé ce 2 mai à Yaoundé axé sur le dialogue social au sein des entreprises.

La Commission nationale des droits de l’homme et des libertés a procédé le 25 avril dernier à Maroua, capitale régionale de l’Extrême-Nord, à l’inauguration de son antenne régionale. Il est question pour l’instance gouvernementale de protection et de promotion des droits humains d’être plus proche de cette région en proie aux attaques de la secte islamiste Boko Haram.

L’institution étatique en charge de promouvoir et de protéger les droits de l’homme invite le gouvernement à ouvrir une enquête en vue d’identifier et de sanctionner les auteurs.

Dans un communiqué rendu public le 9 juin dernier, la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés (Cndhl) condamne l’agression d’une jeune élève à Bamenda alors qu’elle allait passer les examens de fin d’année.

Dans une tribune libre, le président de la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés et anglophone d’origine est favorable au retour au fédéralisme mais de 10 Etats.

D’après la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés (Cndhl), le rapport d’Amnesty International sur la lutte contre le terrorisme à l’Extrême-Nord rendu public en mi-juillet dernier à Yaoundé revient sur des faits déjà relevé l’année dernière dans son rapport annuel sur l’état des droits de l’homme au Cameroun. Toutefois, la Cndhl dément l’information sur les cas de disparitions forcées allégués par l’ONG internationale.

Au cours d’une conférence de presse ce jeudi 17 décembre à Yaoundé, la plate-forme regroupant des personnes frappées d’invalidité a dénoncé la négation par le gouvernement camerounais de tous les droits politiques, sociaux et économiques.

  Près d’une vingtaine de ces membres ont prêté serment ce jour devant les membres de la Cour suprême. Ils sont journaliste, syndicaliste, avocat, universitaire, parlementaire, leader d’association pour personnes malvoyantes et autres cadre de l’administration. Ils siègeront désormais au sein de la Commission nationale des droits de l’homme et …