Articles Taggés

crise anglophone

C’est ce qui ressort d’un rapport que vient de rendre public l’ONG international Human Right Watch. Cette dernière fait également état d’une trentaine d’hommes arrêtés et un autre tué au cours d’un raid des soldats camerounais dans un village du sud-ouest anglophone il y a près d’un an.   “L’attaque contre …

Dans un rapport qu’elle vient de rendre public, l’université d’Oxford basée à Londres en Angleterre invite également les grandes puissances mondiales à suspendre leur coopération commerciale avec l’Etat du Cameroun pour violations massives des droits humains dans le cadre de la crise anglophone. L’institution universitaire invite à un véritable dialogue inclusif et sans tabou.

L’appel vient d’être lancé par les organisations Frontline Defender et le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale (REDHAC) à travers une lettre adressée au Conseil de Sécurité des Nations Unies. Ci-dessous, l’intégralité de la lettre ci-dessous:

Dans un rapport sur la crise anglophone au Cameroun dont la rédaction de www.hurinews.com a pu avoir copie, des chercheurs de la célèbre université anglaise reviennent sur la conférence de Mamfe organisée par les Nations Unies en août 1959 à l’issue de laquelle les populations de l’alors Southern Cameroons (aujourd’hui …

Ces organisations de la société civile tant du Cameroun que de plusieurs pays africains tirent la sonnette d’alarme sur la dégradation assez avancée des libertés individuelles et collectives au Cameroun ces derniers dans le cadre aussi bien de la crise anglophone que de la crise post-électorale.

Ils ont été torturés avant d’être tués. Des militaires camerounais leur reprochaient de ne pas vouloir collaborer avec eux en leur indiquant le camp des indépendantistes armés.

D’après les autorités locales en service dans le Cameroun anglophone, la recrudescence des kidnappings contre rançons est à l’origine de la création des comités de vigilance. Mais de sources locales et d’après certains fins connaisseurs du Southern Cameroons, ces comités de vigilance sont en réalité des milices qui terrorisent la population en se présentant comme des forces indépendantistes anglophones en vue de dresser la presse et l’opinion internationales contre ces dernières. Des soldats de l’armée camerounaise sont également engagés au sein de ces comités de vigilance.

Arrêté le 1er octobre 2017 en zone anglophone, le jeune Norbert, aujourd’hui âgé de 19 ans, est à la prison centrale de Yaoundé depuis le 3 octobre 2017, date à laquelle le Tribunal militaire de Yaoundé s’est déclaré incompétent pour le juger parce qu’il avait moins de 21 ans et par conséquent décidé de faire transférer le jeune homme à Bamenda pour être jugé devant un tribunal civil.

Michel Biem Tong, Directeur du média en ligne Hurinews, est poursuivi pour « apologie de terrorisme, déclarations mensongères, outrage au chef de l’État » par le Tribunal militaire de Yaoundé. Jugé sur la base de la Loi n°2014/028 du 23 décembre 2014 portant répression des actes de terrorisme, il risque une condamnation …

” Tu vas aller dormir à Kondengui afin de mieux défendre encore tes salopards de voleurs dont tu clamais l’innocence” Voilà en substance les mots envoyés à la figure de notre correspondant au Cameroun en le déférant jeudi 15 novembre 2018 du Secrétariat d’État à la Défense (SED) au mouroir …