Articles Taggés

manifestations publiques

D’après un rapport rendu public en fin de semaine dernière par l’ONG Amnesty International après celui de mars dernier, au moins 50 personnes ont été tuées par les forces de sécurité entre octobre 2019 et juillet 2020. Le rapport fait également état de 200 personnes arrêtées et d’au 70 détenus au secret. A en croire le rapport qui est rendu public à quelques semaines de la présidentielle prévue le 18 octobre prochain, le régime d’Alpha Condé a réprimé avec sévérité toute manifestation publique à la période couverte par l’enquête d’Amnesty. L’intégralité du rapport ci-dessous :