Articles Taggés

Paul Chouta

L’American Bar Association (ABA, Association américaine du barreau) qui est l’une des plus importantes organisations  dans le monde est une association volontaire de membres du barreau américain, fondée le 21 août 1878. Elle vient de produire un rapport préliminaire sur le cas du cyber Journaliste Paul CHOUTA en détention arbitraire depuis 13 mois aujourd’hui dans laquelle elle démontre avec les éléments de droits que sa détention est illégale et appelle à sa libération. Ci-dessous, le rapport en question.

Emprisonné depuis juin dernier, Paul Chouta est souffrant dans son lieu de détention. Des sources internes en prison parlent d’un empoisonnement qui a manqué son effet. Son dossier judiciaire a disparu des rôles d’audience au Tribunal de première instance (TPI).

Depuis sa dernière apparition devant les tribunaux en octobre dernier, le journaliste et bloggueur Paul Chouta n’a plus jamais été extrait de la prison centrale de Yaoundé pour comparaître devant le Tribunal de première instance de Yaoundé-centre administratif. De quoi susciter l’inquiétude de Me Christian Ntimbane Bomo, avocat camerounais au barreau de Paris dont voici l’intégralité de la réaction publiée sur sa page Facebook.

Alors que Paul Chouta fait partie des 250 journalistes incarcérés à travers le monde selon un classement établi par l’organisme américain Comité de Protection des Journalistes le 11 décembre dernier, un collectif d’ONG et d’activistes camerounais vient de saisir le ministre de la Justice, Laurent Esso ainsi que la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés (CNDHL) sur la situation du journaliste de Cameroonweb, détenu à la prison centrale de Yaoundé depuis fin mai dernier. Ci-dessous, l’intégralité de la correspondance :

Après les différentes sorties du Commitee to Protect Journalist (CPJ), Reporter Sans Frontière, PEN England, 65 organisations de la société civile ayant saisi l’Union et les Nations-Unies pour le cas de Paul CHOUTA, PEN International, aujourd’hui c’est PEN America, l’une des plus puissantes organisations au monde qui appelle à la libération immédiate du web journaliste et fustige une cabale judiciaire contre lui. Ci-dessous, le communiqué de Pen America :

L’organisme de défense de la liberté d’expression basé en Angleterre estime que le gouvernement camerounais utilise la disposition de la loi pénale sur la diffamation pour réprimer les voix dissidentes au Cameroun. Ci-dessous, le communiqué de Pen International :

Attendu au Tribunal de première instance de Yaoundé ce mardi 8 octobre 2019 pour comparaître, Paul Chouta n’a pas été extrait de la prison centrale de Yaoundé où il est détenu depuis début juin dernier. D’après les juges dudit tribunal, le dossier du journaliste et lanceur d’alertes est déjà à …

Le journaliste et lanceur d’alertes a comparu ce mardi 9 juillet 2019 devant le Tribunal de première instance de Yaoundé. Mais sa plaignante, l’écrivaine franco-camerounaise Calixte Beyala s’est inscrite aux abonnés absents. L’affaire a été reportée au mois d’août prochain.

Dans une alerte publiée le 20 juin (lire le lien ci-dessous) dernier sur son site internet, le Committee to Protect Journalist invite l’écrivaine franco-camerounaise Calixte Beyala, plaignante du journaliste et lanceur d’alerte camerounais…

Sale temps pour les voix dissidentes au Cameroun par ces temps qui courent. Après plus de 10 jours de garde-à-vue, accusé de diffamation par l’écrivaine franco-camerounaise Calixte Beyala, l’influenceur web et journaliste Paul Chouta a été placé en détention provisoire le soir du 10 juin 2019 à la prison centrale de Yaoundé.