Articles Taggés

procès des leaders anglophones

Le tribunal militaire de Yaoundé a décidé du rejet de la demande de mise en liberté formulée par les avocats des accusés. Raison avancée par le collège des juges militaires : l’incompétence de cette juridiction à statuer sur l’objet de cette demande assortie d’une mesure de surveillance judiciaire. L’affaire a été reportée au 29 juin prochain pour l’ouverture des débats.

Au cours d’une audience ce mercredi 24 mai 2017 au Tribunal militaire de Yaoundé, le ministère public a requis une libération du Dr Fontem Neba et de Me Felix Nkongho Agbor. Les représentants du parquet ont cependant proposé le rejet de la demande de mise en liberté du révolutionnaire Mancho Bibixy et de 24 autres jeunes interpellés lors des manifestations dans la zone anglophone.