Articles Taggés

répréssion

D’après un rapport de l’ONG internationale, depuis fin septembre dernier, le pouvoir Biya réprime systématiquement toutes les voix dissidentes par des emprisonnement arbitraires et les procès devant les tribunaux militaires.  « Les autorités doivent mettre fin aux arrestations et détentions arbitraires massives et libérer immédiatement les prisonniers de conscience. », …

Le Cabinet d’avocats américain Amsterdam and Partners a été retenu par l’opposant Maurice Kamto pour défendre en justice les manifestants qui seraient arrêtés et détenus dans le cadre des marches pacifiques anti-Biya prévues ce 22 septembre à travers le pays.

Membre du « Parlement » à l’époque, un mouvement créé au sein de l’université de Yaoundé (l’unique de l’époque) pour revendiquer de meilleures conditions d’études ainsi que le retour au multipartisme, Tene Sop raconte cette folle journée du 6 mai 1991 au cours de laquelle les forces de l’ordre et une milice tribale pro-gouvernementale a sauté sur le campus, brutalisant et tuant des étudiants contestataires. Tene Sop fait remarquer que la jeunesse camerounaise d’aujourd’hui n’a pas le courage qu’ils ont eu à cette époque de braver le régime voyou de Yaoundé. Son récit ci-dessous :

Depuis bientôt un mois, 4 jeunes gens croupissent dans les cellules de la police judiciaire à Yaoundé. Leur péché : avoir demandé au président camerounais de quitter le pouvoir au cours d’un direct sur la page Facebook de l’un d’eux. Accusés de rébellion, leur affaire a été portée devant le tribunal militaire.
MICHEL BIEM TONG

1. Qui est Michel BIEM TONG? Agé de 33 ans, réputé pour son intégrité, son impertinence, le courage de ses écrits et la témérité de ses opinions, Michel BIEM TONG est un journaliste camerounais responsable du journal en ligne d’actualité des droits de l’Homme Human Rights News (www.hurinews.com). Après sa …

APPEL URGENT – L’OBSERVATOIRE CMR 004 / 1118 / OBS 136 Détention arbitraire / Harcèlement judiciaire Cameroun 21 novembre 2018 L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de la FIDH et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), vous prie d’intervenir de toute urgence sur …

Crise sécessionniste : Biem Tong au tribunal militaire ce jour Le cyber-journaliste a révélé hier 14 novembre la troisième charge d’outrage au président de la République, qui pèse sur lui, lors d’un échange avec quelques membres d’un collectif international réclamant sa libération. Michel Biem Tong se porte bien. Il n’a …

Point de presse sur la situation des journalistes au Cameroun Siège du REDHAC, 14 Novembre 2018 Le Redhac, inquiet de la situation actuelle des journalistes au Cameroun , a organisé en ce 14 novembre 2018 à 11h en son siège un point de presse à cet effet dont la teneur …

Les dernières de nouvelles directes de notre correspondant sont celles du dernier point de presse du Mandela Center lundi dernier, qui a effectivement confirmé que Michel souffrait d’une grippe mais avait un moral intact . Lire aussi : Seconde mise au point sur la séquestration de Michel Biem Tong au …
MICHEL BIEM TONG

La garde à vue de notre correspondant au Cameroun Michel Biem Tong vient en effet d’être prorogé de 48h par le commissaire du gouvernement, devant lequel il a été déféré quelques heures avant auprès du Tribunal militaire de Yaoundé sous l’accusation fallacieuse “d’apologie du terrorisme”… Il s’agit là d’un des …