Articles Taggés

Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale

Interpellé le 4 décembre 2013 par des gendarmes à Bangangté, ville située à l’Ouest du Cameroun, M.Mowha Franklin, membre du Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale (Redhac), défenseurs des droits humains, notamment des peuples autochtones, a été libéré le 7 juillet dernier. Condamné à 18 mois de prison par le tribunal de militaire de Bafoussam pour « Destruction de biens publics et outrage à fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions”, il en avait passé 19 en prison. L’intégralité de la déclaration du Redhac.