Articles Taggés

Samuel Wazizi

Dans une déclaration parvenue à notre rédaction, le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale regrette que le ministère de la Défense se soit substitué à la justice en qualifiant le journaliste de « terroriste ». L’organisation de défense des droits humains se félicite de l’annonce par le chef de l’Etat, Paul Biya, d’une enquête sur cette affaire.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction le 8 juin dernier, le Réseau camerounais des organisations des droits de l’homme recommande la mise en place d’une Commission d’enquête indépendante qui rétablira la vérité sur les circonstances du décès de Samuel Wazizi ainsi que l’amendement de la loi antiterroriste afin de garantir la sécurité des journalistes, des défenseurs des droits de l’homme et de tout prévenu accusé d’acte terroriste.

Le communiqué du ministère de la Défense rendu public ce 5 juin dernier au sujet de la mort du journaliste Samuel Wazuzu est non seulement truffé de mensonges mais suscite de nombreuses interrogations qui portent à croire à une volonté de cacher des choses suffisamment graves qui incriminent des soldats camerounais.

Porté disparu depuis près d’un an après son kidnapping par des soldats camerounais, Samuel Wazizi a été donné pour mort ce mardi 2 juin 2020. Le tort de ce journaliste en service dans une chaîne de télé privée basée à Buea (sud-ouest anglophone) : dénoncer les massacres des civils anglophones par l’armée camerounaise.