Articles Taggés

SEMIL

Compétente pour veiller au moral et à la discipline des soldats et gendarmes, en charge du renseignement militaire pour le compte du chef de l’Etat et du haut commandement militaire, la Division de la Sécurité Militaire au Cameroun s’illustre de plus en plus par de violations graves des droits humains envers des civils. Connu sous l’acronyme SEMIL, cet organe logé au sein du ministère de la Défense à Yaoundé, est impliqué dans pas mal de crimes (notamment dans le cadre de la crise anglophone), de tentatives d’assassinat ainsi que des atteintes à la liberté d’aller et venir des personnes jugées politiquement incorrectes par le régime Biya.

Dans un communiqué rendu public ce dimanche 1er décembre 2019, la coordinatrice des affaires humanitaires au sein du système des Nations Unies au Cameroun, Allegra Baiocchi, annonce l’assassinat d’un travailleur humanitaire par des hommes en armes dans le Donga Mantung, au nord-ouest anglophone du Cameroun. L’absence de précision sur la nature de ces hommes armés est-elle un signe de ce que la communauté internationale est informée de la présence de groupes armés à la solde du pouvoir de Yaoundé pour semer la confusion au sein de la lutte armée du peuple anglophone ? Voici dans tous les cas ce que le monde entier doit savoir sur ces « séparatistes armés » d’un autre genre.