Articles Taggés

société civile

MICHEL BIEM TONG

1. Qui est Michel BIEM TONG? Agé de 33 ans, réputé pour son intégrité, son impertinence, le courage de ses écrits et la témérité de ses opinions, Michel BIEM TONG est un journaliste camerounais responsable du journal en ligne d’actualité des droits de l’Homme Human Rights News (www.hurinews.com). Après sa …

Les dernières de nouvelles directes de notre correspondant sont celles du dernier point de presse du Mandela Center lundi dernier, qui a effectivement confirmé que Michel souffrait d’une grippe mais avait un moral intact . Lire aussi : Seconde mise au point sur la séquestration de Michel Biem Tong au …

Il est regrettable que des journalistes dévoués, comprenant leurs responsabilités envers le peuple camerounais, fassent désormais partie eux-mêmes de l’actualité judiciaire et carcérale au Cameroun, puis soient présentés comme «une menace pour la démocratie». La question centrale est de savoir si un journaliste professionnel ne peut pas faire son travail …

Les associations Paradigm Initiative et Internews ont organisé du 2 au 5 mai dernier à Yaoundé un atelier de formation sur les droits numériques à l’intention des membres de l’organisation de la société civile. Pour faire connaître ses activités, Paradigm Initiative a tenu le 4 mai dernier, un dîner de presse dans un hôtel au quartier Essos à Yaoundé.

Une coalition d’organisation non-gouvernementale a organisé ce jeudi 12 janvier un contre-sommet France-Afrique pour décrier entre autres la clémence de François Hollande envers certains dictateurs africains. « Pour nous, cette politique, elle a été alignée sur la défense. Et à nos yeux, cette problématique a primé sur tout le reste et …

Un atelier d’échanges des acteurs-clés de la stratégie nationale sur la gouvernance foncière a démarré ce lundi 18 juillet à Yaoundé en vue d’engager une réflexion sur les problèmes d’accès à la terre que rencontrent les couches sociales vulnérables. Cette rencontre qui intervient après d’autres travaux tenus depuis 2012 devrait aboutir à une réforme complète de la loi foncière au Cameroun.

Du 25 mai au 3 juin dernier, l’ONG Nouveaux Droits de l’Homme-Cameroun a conduit la campagne de lancement officiel de la campagne nationale Mon Union Africaine sur toute l’étendue du territoire camerounais. A travers des marches sportives, des causeries éducatives, des ateliers et des conférences-débats, il était question de sensibiliser les populations sur le projet SOTU (State of Union). La rédaction de hurinews.com revisite les concours de ce projet.

Dans une note transmise au président congolais du Sénat en décembre dernier, les services de renseignement accusent les organisations de la société civile congolaises d’avoir organisé la déstabilisation de la RD Congo à partir du Sénégal au cours d’un atelier. Ce que conteste une coalition d’une trentaine d’ONG membres du Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale (Redhac) qui crient au mensonge et écrivent au chef de l’Etat, Joseph Kabila.

Alors que l’événement était sur le point de démarrer, les organisateurs se sont vus opposés un refus par les autorités préfectorales. Raison évoquée, risque de trouble à l’ordre public.

Initié par le Réseau camerounais des organisations des droits de l’homme, un atelier de renforcement des capacités à leur intention s’est ouvert ce lundi 25 janvier 2016 à Yaoundé. L’objectif est de permettre une meilleure compréhension par tous les acteurs de la loi régissant les manifestations et réunions publiques au Cameroun.